Wiki Bayonetta
Advertisement
IleThulé Bayo3

L'Île solitaire de Thulé, aussi appelée simplement Thulé, est un lieu important de Bayonetta 3. Ancien berceau des technologies des sorcières de l'Umbra et des sages de Lumen, Thulé est une zone centrale où se rejoignent nombre de portails vers les mondes parallèles du Multivers.

Aperçu[]

Thulé est une grande île formée par de nombreuses falaises, avec une montagne en son centre. Le littoral de l’île est parsemé de pics rocheux, tandis que tous les environs présentent des formations rocheuses mystiques formant des îlots ou des rubans de roches flottants jusqu’au sommet du pic. Thulé garde un aspect très naturel, avec beaucoup de plaines, d’arbres, de littoraux et de paysages rocheux. Dans les airs se trouvent également des formations vitreuses représentant chacune un monde du Multivers, qui s’effritent lorsque ledit monde disparaît sous l’assaut des homonculus.

L’île est par ailleurs parsemée d’édifices rappelant Vigrid, la ville européenne où l'Umbra et les Lumen avaient autrefois vécu ; on y retrouve ainsi plusieurs autels, balises de repère et de tours circulaires en brique, ainsi que des portes en acier de Golem, ne s’ouvrant qu’à l’aide des arts magiques. On y retrouve également des mécanismes de génération de plateformes fixes ou mouvantes, ou de barrières magiques s’ouvrant à l’aide d’une grande clé.

Le Golem, fruit des progrès technologiques des deux clans, est scellé sur cette île, son emplacement gardé secret par une boussole magique, le Médaillon bleu. La technologie du Golem a cependant vu la création de coffres à partir de son métal, s’ouvrant de la même façon que pour les portes, ainsi que de petits modèles de Golem dotés de bras et de jambes. Tandis que certains sont encore actifs et se réveillent si on les attaque, d’autres sont fossilisés et contiennent un fragment du médaillon bleu.

Les dispositifs de voyages interdimensionnels constituent la plus grande spécificité de l’île : on retrouve ainsi de larges autels menant au Ginnungagap, la dimension à la croisée des univers, ainsi que l’Autel des Cieux, tout au sommet de la montagne, qui permet d’ouvrir un portail vers l'univers de son choix grâce à la puissance de cinq Rouages du Chaos. La puissance de ce dispositif est telle que son mécanisme se situe dans les entrailles de l’île elle-même ; le mettre en mouvement détruira ainsi l’île.

Étymologie[]

  • Dans la mythologie grecque antique, Thulé était le nom donné à une île que l'on pensait être à l’extrême-nord du globe, composant l'archipel britannique. Elle correspondrait aujourd'hui à l'Islande, le Groenland ou le littoral norvégien[1].
    • Le Ginnungagap, lieu où les portails mènent, correspond dans la mythologie nordique au grand vide primordial qui a précédé la création du monde. Le Ginnungagap est également un brouillard qui altère les apparences.

Noms dans d'autres langues[]

Langue
Nom
Traduction
Drapeaujapon Japonais トゥーレ
Tūre
-
Drapeaufrance Français Thulé
-
DrapeauRU Anglais Thule
-
Drapeauallemagne Allemand Thule
-
Drapeauitalie Italien Thule
-
Drapeauespagne Espagnol Thule
-
Drapeaurussie Russe Фула
Foula
-
Drapeauchine Chinois
(simplifié)
图勒
Túlēi
-
Drapeautaiwan Chinois
(traditionnel)
圖勒
Túlēi
-
Drapeaucoréesud Coréen 툴레
Tulle
-

Galerie[]

Références[]

Advertisement