Wiki Bayonetta
Advertisement

Pyrocumulus est un modèle d’homonculus humanoïde géant de Bayonetta 3, servant de boss majeur du deuxième monde parallèle visité par Bayonetta. Il est assigné au rôle d’Unité tactique, mais aussi au rôle unique d’unité exothermique. Sous sa forme finale, lorsqu’il absorbe la puissance de la Bayonetta de son univers, il devient Arch-Pyrocumulus, une unité aérienne.

Description[]

Pyrocumulus[]

« Un gigantesque homonculus humanoïde inspiré du modèle Cumulonimbus. Ses mécanismes de défense et ses résistances s’adaptent à l’endroit où il est envoyé.

Ayant été déployé dans une région volcanique, il a développé une résistance aux chaleurs extrêmes et a gagné la capacité de s’entourer de flammes pour augmenter son potentiel offensif.

Il peut aussi modifier son environnement en frappant le sol pour provoquer des éruptions de lave et donner naissances à ce qui, dans d’autres circonstances, serait considéré comme des catastrophes naturelles. »

Arch-Pyrocumulus[]

« La version évoluée du Pyrocumulus qui a absorbé la puissance magique de l'Arch-Ève de son monde, gagnant ainsi de nouvelles capacités.

Il peut se servir d'une partie de son corps pour générer une plateforme de vol et gagner en mobilité aérienne. Il est aussi capable de générer de manière optimisée des homonculus du modèle Stratus dont il se sert pour créer des clones de lui-même.

Créer plusieurs de ces clones en même temps lui permet de dérouter l'ennemi, augmentant d'autant la menace qu'il représente. »

Capacités[]

Pyrocumulus est un ennemi très mobile et très offensif, disposant d’attaques très rapides et puissantes. De plus, il se déplace en sautant de mur en mur, le rendant particulièrement difficile à atteindre. Indirectement, Pyrocumulus utilise sa force brute sur des volcans pour les faire entrer instantanément en éruption, et faire pleuvoir de larges roches volcaniques qui laissent une flaque de feu derrière elle, mais aussi pour balayer des bâtiments voire arracher les wagons du train de guerre Gouon.

Lorsqu’il est affronté par Bayonetta seule, Pyrocumulus utilise ses poings pour réaliser plusieurs frappes (coups simples ou plongeants), voire pour la saisir et l’étreindre dans sa poigne. Il est également capable de générer des ondes de choc paralysantes en sautant ou en cognant le sol de toutes ses forces. Autrement, il peut enfin plonger dans la lave pour soulever ou renverser les plateformes.

Sous sa forme Arch, Pyrocumulus se déplace habilement grâce à un nuage, et fait par la même occasion usage d'un bâton extensible qui lui sert à réaliser des frappes de longue portée, ou encore le faire tournoyer pour générer des boules de feu. En détachant une de ses tresses, il est également capable de créer jusqu'à deux clones.

Étymlogie[]

  • En météorologie, le Pyrocumulus (aussi nommé le Flammagenitus) est un nuage imposant se formant à partir des incendies de forêt ou d’une activité volcanique, dont l’aspect et la couleur cendrée évoquent l’épaisse fumée dégagée par un volcan[1].

Anecdotes[]

  • Pyrocumulus, plus particulièrement sous sa forme Arch, est une référence au Roi Singe Sūn Wùkōng, personnage d'un classique de la littérature chinoise, La Pérégrination vers l'Ouest.
    • Visuellement parlant, Pyrocumulus comme Arch-Pyrocumulus possèdent l'apparence d'un simien, tandis que sa variante Arch porte un long bâton et vole sur un nuage ; ces derniers font ainsi écho à son arme fétiche, le « Bâton Cerclé d'Or », capable de s'allonger à l'infini, ainsi que sa capacité à marcher sur les nuages.
    • Tout comme Sūn Wùkōng, Arch-Pyrocumulus peut créer des clones de lui-même à partir de ses propres poils (ici ses cheveux).
    • Pyrocumulus tombant dans la lave fait référence aux 49 jours passés par Sūn Wùkōng dans le four divin de Lao Tzeu, tandis que la fin d'Arch-Pyrocumulus reflète celle de Sūn Wùkōng, qui est enseveli sous une montagne pour s'être rebellé contre Bouddha.

Noms dans d'autres langues[]

Pyrocumulus[]

Langue
Nom
Traduction
Drapeaujapon Japonais パイロキュムラス
Pairokyumurasu
-
Drapeaufrance Français Pyrocumulus
-
DrapeauRU Anglais Pyrocumulus
-
Drapeauallemagne Allemand Pyrocumulus
-
Drapeauitalie Italien Pyrocumulus
-
Drapeauespagne Espagnol Pyrocumulus
-
Drapeaurussie Russe Пирокумулюс
Pirokumulyus
-
Drapeauchine Chinois
(simplifié)
派罗库姆路斯
Pàiluōkùmǔlùsī
-
Drapeautaiwan Chinois
(traditionnel)
派羅庫姆路斯
Pàiluōkùmǔlùsī
-
Drapeaucoréesud Coréen 파이로쿠물루스
Pairokumulluseu
-

Arch-Pyrocumulus[]

Langue
Nom
Traduction
Drapeaujapon Japonais アーク・パイロキュムラス
Āku-Pairokyumurasu
Arch-Pyrocumulus
Drapeaufrance Français Arch-Pyrocumulus
-
DrapeauRU Anglais Arch-Pyrocumulus
-
Drapeauallemagne Allemand Erz-Pyrocumulus Arch-Pyrocumulus
Drapeauitalie Italien Arci-Pyrocumulus Arch-Pyrocumulus
Drapeauespagne Espagnol Arquipyrocumulus Arch-Pyrocumulus
Drapeaurussie Russe Архипирокумулюс
Arkhipirokumulyus
Arch-Pyrocumulus
Drapeauchine Chinois
(simplifié)
统治者・派罗库姆路斯
Tǒngzhì zhě Pàiluōkùmǔlùsī
Maître Pyrocumulus
Drapeautaiwan Chinois
(traditionnel)
統治者・派羅庫姆路斯
Tǒngzhì zhě Pàiluōkùmǔlùsī
Maître Pyrocumulus
Drapeaucoréesud Coréen 아크 파이로쿠물루스
Akeu Pairokumulluseu
Arch-Pyrocumulus

Galerie[]

Références[]

  1. Atlas International des Nuages, Organisation Météorologique Mondiale
Advertisement