Wiki Bayonetta
Advertisement

Perlucidus est un modèle d’homonculus unique de Bayonetta 3, assigné au rôle d’Unité de contrôle parasitaire.

Description[]

« Cet homonculus parasite peut s'accrocher aux organismes et en prendre le contrôle physique et mental.

Peu dangereux tant qu'il est privé d'hôte, il peut forcer ce dernier à dépasser ses limites normales et faire de l'humain standard l'équivalent d'un soldat puissamment musclé.

Le système nerveux de l'hôte est complètement sous le contrôle du parasite, et la victime, qui n'a même plus conscience d'elle-même est forcée à se battre jusqu'à ce qu'elle s'effondre. »

Capacités[]

Bien qu'il ne soit vu en action qu'une seule fois lors du Chapitre 11 et du Chapitre 12, Perlucidus montre sa capacité à soumettre ses victimes à son contrôle. Son contrôle est extrêmement puissant, parvenant même à avoir raison de militaires surentraînés, voire même de sorcières de l'Umbra, et à leur faire perdre conscience de leur nature, étant réduites à de simples marionnettes manipulées par Singularity.

Leur résistance semble également importante, résistant même aux tirs d'armes antipersonnel de l'armée. C'est ainsi que Baal Zebul, la véritable forme de Baal, est invoquée pour détruire leurs essaims à la seule puissance de son chant de diva.

Étymologie[]

  • En météorologie, le Perlucidus est une nappe de nuages dont les interstices plus ou moins grands laissent entrevoir le ciel ou le soleil, et dont l'aspect général évoque un champ de coton[1].

Noms dans d'autres langues[]

Langue
Nom
Traduction
Drapeaujapon Japonais ペルルシダス
Perurushidasu
-
Drapeaufrance Français Perlucidus
-
DrapeauRU Anglais Perlucidus
-
Drapeauallemagne Allemand Perlucidus
-
Drapeauitalie Italien Perlucidus
-
Drapeauespagne Espagnol Perlucidus
-
Drapeaurussie Russe Перлюцидус
Perlyutsidous
-
Drapeauchine Chinois
(simplifié)
贝鲁奇杜斯
Bèilǔqídùsī
-
Drapeautaiwan Chinois
(traditionnel)
貝魯奇杜斯
Bèilǔqídùsī
-
Drapeaucoréesud Coréen 페를루시두스
Pereurrusiduseu
-

Galerie[]

Références[]

  1. Atlas International des Nuages, Organisation Météorologique Mondiale
Advertisement