Wiki Bayonetta
Advertisement
CarteAvalon BOrigins

Carte complète d'Avalon.

La Forêt d'Avalon est le lieu où se déroule l'intrigue de Bayonetta Origins: Cereza and the Lost Demon, ainsi que le royaume où vivent les fées ainsi que les wisps.

Plus qu'une simple forêt, Avalon est une terre qui a d'abord connu une époque féodale de guerres sous le roi Moltred, avant que le roi Arthur ne le batte et mette finalement Avalon sur la voie de la paix. Aujourd'hui, le roi Púca règne en despote sur Avalon après avoir commis un complot d'assassinat contre Arthur.

Aperçu[]

La forêt d'Avalon est caractérisée par toute une diversité d'environnements où la Nature règne en maître, selon des paysages colorés composés de fleurs, de troncs et souches d'arbres, de fougères et d'autres plantes au gigantisme marqué. Les bâtiments y sont relativement rares, la plupart étant construits à partir du décor lui-même, tels que les sanctuaires gardant les noyaux élémentaires, ou les sanctuaires de sorcière, composés d'une simple voûte en bois près de laquelle se tient une lanterne en forme de fleur à trois pétales.

La flore d'Avalon est également vivante, comme en témoigne la présence des Nigauds, des fleurs géantes frappant, écrasant ou capturant toute personne qui s'en approche, selon leur espèce. Des plantes de l'Enfer y poussent également, telles que les Roses d'onyx, ou d'autres fleurs qui, en grandissant grâce à la magie de l'Umbra, permettent d'accéder à de nouveaux chemins. S'y trouvent également des champignons au tronc en ressort, ainsi que des fleurs en forme de cotillon à la tige souple, permettant notamment de se propulser si elle est tendue.

Aujourd'hui, le peu de bâtiments qui y sont visibles témoignent de la mégalomanie de Púca : il s'agit d'immenses structures métalliques rouges, recouvertes de pointes et de chaînes, et auxquelles sont parfois ajoutées d'immenses flambeaux ou pièges à lance-flammes.

La forêt est également semée par endroits d'illusions à grande échelle, grâce à une dimension parallèle nommée le Tír na nÓg. À l'intérieur de celle-ci, l'environnement y est intégralement plongé dans une sorte de nuit perpétuelle, et les bâtiments sont forgés à partir d'une matière cristalline claire. Son noyau, prenant la forme d'un tellurion, brise l'illusion s'il est détruit.

Lieux notables[]

Avalon est divisée en 18 zones, certaines étant elles-mêmes subdivisées en sous-zones accessibles via une exploration plus approfondie, tout en ayant les capacités ou les pouvoirs requis pour y accéder.

  • Demeure de Morgana : un manoir où Morgana, la stricte professeure de Cereza, lui fait suivre des entraînements quotidiens.
  • Tír na nÓg : des dimensions parallèles créées par les fées de Púca pour générer de illusions à grande échelle.
  • Chemin des murmures : l'entrée de la forêt d'Avalon, où vivent les fées les plus communes.
  • Colline de jade : une zone plus ouverte où se trouve le premier sanctuaire de sorcière.
  • Havre verdoyant
  • Lac Nimueh : un lieu où il n'est possible de se déplacer que quasi-exclusivement avec un pouvoir de l'eau.
  • Côte astrée : une île tropicale secrète baignée chaudement par le soleil, accessible uniquement grâce à la Magie restauratrice de Cereza depuis le Lac Nimueh.
  • Clairière poudroyante là où est gardé le Noyau boisé.
  • Plateau de la souche : un carrefour constituant la plus grande zone de la forêt.
  • Donjon féérique : une immense tour parsemée d'aires de jeux, où sont retenus prisonniers et martyrisés de pauvres wisps. Le sommet du donjon est nommé la Tour de guet.
  • Hauteurs oubliées : lieu hébergeant le refuge des wisps, non loin du Grand cirque d'Amadán qui renferme le Noyau de pierre.
  • Méandres alizés : des cimes d'arbres où des fleurs géantes se balancent au gré de puissants courants d'air.
  • Bassin du Géant : une grotte aquatique souterraine menant à la Cascade de la vouivre. Tout au fond de la grotte se trouve la résidence de l'ancienne famille royale d'Avalon, le Manoir pétrifié.
  • Cascade de la vouivre : une immense zone aquatique parsemée de chutes d'eau, où sévit la fée draconique vorace Jabberwock. Il est également le gardien du Noyau de l'eau.
  • Bois Écorché : une forêt calcinée et désolée sous un ciel rouge, gardant la Forteresse de Púca grâce à plusieurs pièges pyrotechniques.
  • Forteresse de Púca : les quartiers généraux du roi auto-proclamé, gardant par la même occasion le Noyau du feu.
  • Terres interdites : l'entrée des couloirs souterrains menant au sceau de Lukaon, verrouillée par le pouvoir des quatre Noyaux élémentaires.
  • Sanctuaire efflorescent : les profondeurs de la forêt d'Avalon, éclairés uniquement par la lueur de la Lune.
  • Autel du roi des fées : là où se trouve le sceau de Lukaon, le véritable héritier du trône.

Anecdotes[]

  • Les aiguilles du clocher du Manoir pétrifié sont arrêtées à 3h57, probablement en référence à la tour de l'horloge de l'Umbra, qui montrait presque la même heure lors de sa destruction.

Étymologies[]

  • La forêt d'Avalon puise son inspiration de la littérature arthurienne, dont plusieurs légendes ont été rédigés au Moyen Âge en langue galloise. Cette dernière raconte le récit d'Arthur Pendragon, un roi en quête du Graal, un artéfact sacré ayant recueilli le sang du Christ.
    • Avalon est le nom du lieu où se retire le roi Arthur après sa dernière bataille, et où a également été forgée son épée divine, Excalibur.
    • Nimueh est l'un des noms donnés à la Dame du Lac, une femme ayant donné l'épée légendaire Excalibur au roi Arthur, et l'ayant également conduit jusqu'à la terre d'Avalon.
    • La professeure de Cereza, Morgana, pourrait être inspirée de la fée Morgane, la demi-sœur d'Arthur connue pour ses talents d'enchanteresse.
  • La population d'Avalon s'inspire, quant à elle, du folklore de la mythologie celte, irlandaise et gaélique.
    • Les wisps, aussi connus sous le nom de feux follets, sont des créatures décrites différemment d'un folklore à l'autre. En France, les feux follets sont notamment décrits comme des âmes en peine, tandis qu'en Angleterre, ils prennent la forme de jeunes personnes fantomatiques attirant les voyageurs avec leur lanterne dans les forêts.
  • Le Tír na nÓg (« Terre de la Jeunesse éternelle » en gaélique irlandais) est un lieu mythique du folklore irlandais, décrit comme un monde parfait et paradisiaque, où les individus vivent éternellement jeunes, beaux et heureux.

Noms dans d'autres langues[]

Langue
Nom
Traduction
Drapeaujapon Japonais アヴァロンの森
Avaron no Mori
Forêt d'Avalon
Drapeaufrance Français Forêt d'Avalon
-
DrapeauRU Anglais Avalon Forest Forêt d'Avalon
Drapeauallemagne Allemand Wald von Avalon Forêt d'Avalon
Drapeauitalie Italien Foresta di Avalon Forêt d'Avalon
Drapeauespagne Espagnol Bosque de Ávalon Forêt d'Avalon
Drapeaurussie Russe Авалонский лес
Avalonskiy liess
Forêt d'Avalon
Drapeauchine Chinois
(simplifié)
阿瓦隆森林
Āwǎlóng Sēnlín
Forêt d'Avalon
Drapeautaiwan Chinois
(traditionnel)
阿瓦隆森林
Āwǎlóng Sēnlín
Forêt d'Avalon
Drapeaucoréesud Coréen 아발론의 숲
Aballon-ui Sup
Forêt d'Avalon
Advertisement