Wiki Bayonetta
Advertisement

Cette sous-page référence tous les homologues connus du personnage de Bayonetta à travers la série. Une grande majorité est, entre autres, rencontrée dans les univers parallèles de Bayonetta 3.

ALERTE SPOILER : Les lignes qui suivent pourraient révéler des moments clés de l'intrigue.

Cereza[]

« Quand je serai plus grande, moi aussi je serai forte et je protègerai ma maman ! »

— Chapitre XII, Bayonetta.

EspritCerezaUltimate

Cereza est une petite fille rencontrée à Vigrid par Bayonetta, alors encore amnésique ; une voix dans sa tête la décrit alors comme « la clé de son avenir ». Bien que la petite Cereza soit peureuse et pleurnicharde, et semble visiblement confondre Bayonetta avec sa mère, la sorcière de l'Umbra se démène malgré tout à la protéger au cours de son parcours des attaques d'anges.

Au fur et à mesure, l'attitude de Cereza éveille des souvenirs perdus chez Bayonetta. Ainsi, elle appelle sa peluche « Chouchou », même sobriquet que la sorcière utilise pour appeler Luka, et possède également une montre de l'Umbra strictement identique à celle de Bayonetta. De la même façon, Bayonetta trouvera à la Mer étoilée du Paradis une pierre gravée représentant la petite Cereza et Jeanne.

C'est lors du dénouement du Chapitre XVI que Balder révèle à Bayonetta que cette fille n'était autre que Bayonetta enfant elle-même. Balder fusionnera ensuite avec l'enfant pour devenir Père Balder, mais sera vaincu. Après la lutte, Bayonetta utilise sa montre de l'Umbra pour ramener la petite Cereza à son époque, après lui avoir chanté « Fly Me to The Moon », berceuse que sa mère Rosa lui chantait durant son enfance.

Bayonetta β1[]

« Tu pensais t'en tirer comme ça ? Quand je veux quelque chose, je l'obtiens ! »

— Bayonetta β1 repartant à la poursuite d'Iridescent.

Bayonetta Beta1

Vue dans le premier monde parallèle visité par Bayonetta, plus précisément dans les quartiers de Tokyo, Bayonetta β1 a vu son amie Jeanne [β1] tuée par un Asperatus. Se dépassant, elle invoque alors sa fidèle démone Phantasmaraneae pour l'engluer, et l'éliminer.

Par la suite, son homologue affronte seule et avec brio l'homonculus titanesque Iridescent, en utilisant ses yoyos. Elle parvient alors à détruire le cœur d'Iridescent et à le faire s'écraser, mais est prise par surprise par des Uncinus qui surgissent du sol et la tiennent dans leurs mâchoires. Avant de succomber, Bayonetta β1 aperçoit Bayonetta au loin, et lui lance son arme fétiche pour qu'elle termine son combat à sa place. Sa démone Phantasmaraneae lui est également confiée.

Description
« L'homologue de Bayonetta rencontrée dans le premier monde parallèle que cette dernière a visité.

Elle se bat en commandant le démon de l'Enfer Phantasmaraneae, l'« araignée fantôme », et en se servant du yoyo Ignis Araneae pour canaliser son pouvoir.

Disposant d'une base opératoire dans Shibuya, elle a choisi d'affronter seule l'invasion des homonculus. »

Bayonetta β2[]

« Va mourir toute seule, saleté ! Ce monde est sous ma protection ! »

— Bayonetta β2 à Pyrocumulus.

Bayonetta Beta2

Dans le deuxième monde parallèle, Bayonetta β2 a d'abord sauvé ses légions de soldats d'un Virga, puis Bayonetta elle-même de Pyrocumulus, aux commandes de son démon pacté, le train de guerre Gouon. Les deux sorcières affrontent alors le Pyrocumulus à deux avec le démon train, Bayonetta usant des multiples batteries de canons et Bayonetta β2 usant d'une Apothéose pour transpercer l'ennemi.

Pyrocumulus est vaincu est laisse le Rouage du Chaos derrière lui, mais resurgit d'entre les flots de lave. Il saisit l'homologue de Bayonetta sans aucune option pour se débattre, puis absorbe son énergie pour devenir Arch-Pyrocumulus. Après l'avoir vaincu avec la Reine Butterfly, Bayonetta hérite de l'arme fétiche de son homologue, Express terminus.

Description
« L'homologue de Bayonetta rencontrée dans le deuxième monde parallèle que cette dernière a visité.

Générale à la tête de plusieurs milliers d'hommes, elle mène sa propre guerre contre les homonculus au sein d'une Chine dévastée par la guerre. Autrefois libre et insouciante, elle s'est liée à un général et a ensuite accepté de reprendre le commandement de l'armée après que ce dernier est tombé au combat.

Ayant survécu à un nombre incalculable d'affrontements mortels, de nombreuses rumeurs circulent à propos du bandeau qui cache son œil droit. Certains prétendent qu'elle l'aurait sacrifié pour sauver un ami, d'autres qu'elle l'aurait perdu au combat, et d'autres encore qu'elle l'aurait elle-même scellé pour juguler son propre pouvoir. Quoiqu'il en soit, quand sa figure imposante déferle sur les champs de bataille, tous l'appellent avec crainte et respect « La Sorcière à un œil ».

On dit qu'aucune armée n'a jamais résisté face à l'Express terminus, l'arme imprégnée de la puissance du démon de l'Enfer Gouon qu'elle manie, mais devant l'assaut incessant des homonculus, cela n'est peut-être qu'une question de temps... »

Bayonetta β3[]

« Regarde, Jeanne... Je ne courberai plus l'échine devant qui que ce soit.
Pas même devant moi-même !
»

— Bayonetta β3 prête à affronter Stratocumulus.

Bayonetta Beta3

Dans son monde, Bayonetta β3 règne sur une nation du Caire en Égypte, et Jeanne est sa suivante. Lors de l'invasion des homonculus, elle suit Jeanne pour la dissuader de partir combattre seule, s'affrontant dans le processus. Elle est vaincue, mais Jeanne la rassure en lui promettant qu'elle sera bientôt de retour. Malgré tout, Bayonetta β3 se rend à la Tour des pactes pour pacter avec le démon oiseau Malphas, et rejoindre sa suivante dans son combat.

Alors que Jeanne β3 est capturée et commence à être drainée de son énergie, Bayonetta β3 intervient alors pour la tuer avec l'homonculus, étant le seul moyen d'empêcher la destruction de son monde. Ayant surmonté sa peur de combattre et ayant prouvé sa conviction, elle devient alors la nouvelle Arch-Ève sur laquelle repose le destin de son univers.

Elle et Bayonetta affrontent alors l'homonculus colossal Stratocumulus, l'une depuis les airs avec Malphas, et l'autre au sol avec Phantom, la véritable forme de Phantasmaraneae. La défaite de Stratocumulus entraîne alors la formation d'un trou noir vers lequel Bayonetta menace d'être entraînée, mais Bayonetta β3, déterminée, lui envoie Malphas afin qu'elle s'enfuie, de même pour son héritage, les éventails Simoon. Bien qu'elle se soit sacrifiée, elle disparaît avec son monde parallèle avec le sourire, montrant à Jeanne sa valeur.

Description
« L'homologue de Bayonetta rencontrée dans le troisième monde parallèle que cette dernière a visité. C'est également la dirigeante d'une vaste nation qui s'étend sur l'ensemble du désert.

Bien que sa suivante, Jeanne, se soit chargée de son éducation magique, la timidité de la princesse l'a empêchée de maîtriser complètement ses talents, et, malgré le ait qu'elle soit l'homologue de Bayonetta dans ce monde, son appréhension l'empêche de remplir le rôle d'Arch-Ève qui aurait dû lui échoir.

Mettant de côté la douceur de son caractère et sa propension à éviter les conflits, elle s'est finalement résolue à endosser les habits de guerrière devant la menace d'oblitération à laquelle son monde doit faire face, et l'éveil du potentiel infini qui sommeille en elle pourrait bien être la clé du salut de son existence. »

Bayonetta β4[]

« Oh ça ? [C'est] un simple bonsoir. Attends que je devienne vraiment bavarde. »

— Bayonetta β4 en train d'affronter Bayonetta.

Bayonetta Beta4

Dans un univers parallèle à Paris, en France, Bayonetta β4 et Rosa β4 sont un duo de cambrioleuses mère-fille, ayant tout récemment mis la main sur un Rouage du Chaos. Les homonculus s'enfuyant avec, elle envoie alors son démon Mictlantecuhtli les poursuivre.

Dans la même temps, sa mère est infectée par un parasite Perlucidus, et est alors sous le contrôle de Singularity. Bayonetta est alors contrainte de tuer le parasite et elle avec, sous les yeux de Bayonetta β4. Bayonetta et Bayonetta β4 s'affrontent alors, jusqu'à ce que cette dernière se retoruve à son tour infectée par le Perlucidus. Bayonetta invoque alors Baal Zebul, véritable forme de Baal, pour détruire les essaims de Perlucidus, ainsi que la Bayonetta β4 possédée.

En récupérant l'héritage de son homologue, l'arme Abracadabra ainsi que son démon Mictlantecuhtli, elle lui souhaite ainsi, non sans chagrin, de reposer en paix et d'être heureuse aux côtés de sa mère Rosa β4.

Description
« L'homologue de Bayonetta rencontrée dans le quatrième monde parallèle que cette dernière a visité.

Artiste itinérante, elle semble gagner sa vie en proposant des spectacles tout autour du monde où elle réalise de spectaculaires illusions et d'incroyables tours de passe-passe. Sous ce masque se cache une voleuse mystérieuse surnommée le second Papillon d'Ombre, maîtresse-cambrioleuse.

Cependant, ces femmes ne se contentent pas de voler les élites corrompues pour en redistribuer l'argent aux plus démunis, ce sont également deux sorcières de l'Umbra qui cherchent à rassembler les trésors de leur ordre éparpillés à travers le monde.

Constamment pourchassées par l'inspecteur Enzeau, l'officier d'Interpol chargé de l'arrestation du duo mère-fille, celles-ci ont fini par développer une certaine sympathie pour cette homme auquel elles continuent inlassablement à échaper. »

Bayonetta β0[]

Bayonetta Beta0
  • Arme fétiche : Whittingham Fair
  • Démon pacté : Gomorrah
  • Autre nom : la Sorcière Indomptable

Incarnée lors du chapitre d'ouverture de Bayonetta 3, cette homologue de Bayonetta a affronté Singularity en face à face, alors que son univers commençait à être détruit. Malgré son acharnement pour rester debout jusqu'à la dernière seconde, elle est finalement vaincue, puis tuée sous les yeux de Viola et de son formateur Connor Sigurd. Avant de succomber, Bayonetta β0 transmet un flot d'énergie magique à Viola, qui s'avèrera plus tard être des pouvoirs latents de fée.

Description
« L'homologue de Bayonetta dans le monde d'origine de Viola, elle est également la mère de cette dernière.

Rejoignant les forces de la résistance menées par Connor Sigurd, elle a combattu sans relâche l'invasion orchestrée par Singularity, mais, au milieu d'une New York en ruines, a fini par être vaincue par la force absolue de son adversaire. Après avoir conféré à Viola l'énergie magique qui lui restait, sonexistence a été réduite à néant. »

Bayonetta 1[]

Bayonetta1-Bayo3

Étant la même sorcière incarnée que dans le premier Bayonetta, elle intervient pour sauver Bayonetta d'une attaque fatale imminente qu'allait lui infliger Singularity lors de la finale. Elle espère ainsi que son homologue « n'a pas pleuré pendant son absence », Bayonetta 1 ayant elle-même dû protéger une enfant pleurnicharde dans son monde.

Les Bayonetta des trois jeux fusionnent ensuite en une pour grandement affaiblir Singularity, avant de le rouer de coups de poing de trois Madama Butterfly différentes.

Description
« Une autre homologue de Bayonetta faisant son apparition dans le combat final face à Singularity.

Elle semble être l'Arch-Ève d'un monde très similaire à celui de Bayonetta, et l'intensité de son regard montre les innombrables épreuves et tourments qu'elle a dû traverser.

Son arme de prédilection est l'arsenal démoniaque, un set de quatre pistolets. Ses mouvements souples et sa précision hors pair lui permettent d'abattre ses cibles en un clin d'œil. »

Bayonetta 2[]

Bayonetta2-Bayo3

Cette homologue est la même Bayonetta qui est incarnée dans Bayonetta 2, et intervient pour épauler Bayonetta dans son combat final contre Singularity, en même temps que sa version du premier Bayonetta. Elle contrôle ainsi le démon Labolas en échange de son ancien Gomorrah, qui a perdu le contrôle au début de son aventure, et l'utilise pour éliminer les homonculus invoqués par Singularity.

Les trois Bayonetta fusionnent comme une entité pendant un temps, avant de grandement affaiblir Singularity au travers d'une Apothéose commune. Le cerveau des homonculus se retrouve alors roué de coups de poing de trois Madama Butterfly différentes.

Description
« Encore une homologue de Bayonetta apparue au cours du combat final contre Singularity.

Elle semble aussi provenir d'un monde très similaire à celui de Bayonetta, dont elle partage d'ailleurs l'apparence et le style de combat. Parmi toutes les homologues de Bayonetta, c'est sans doute celle dont le chemin a été le plus proche.

Très sûre d'elle, son regard perçant fixé sur l'avenir suffit à faire reculer quiconque voudrait se dresser face à elle.

Avec les quatre pistolets de son arme, L'amour est bleu, elle pratique les arts de Balle, un style de combat proche de la danse qui ne se transmet qu'entre sorcières de l'Umbra. »

Bayonetta α (Anti-Ève)[]

Article détaillé : Anti-Ève
Antiève-Bayo3

Ce qui est aujourd'hui Anti-Ève, un amalgame corrompu de toutes les homologues décédées de Bayonetta, était autrefois la première opposante à la folie éradicatrice de Singularity dans l'Alphavers, alors connue comme Bayonetta α. Elle fut malheureusement vaincue, et la destruction incessante des strates du Multivers a rendu l'avatar d'Anti-Ève de plus en plus instable.

Dans le prologue de Bayonetta 3, elle a ainsi invoqué son démon Kraken face à Bayonetta et Jeanne. Bien plus tard, après la défaite de Singularity, Viola affronte Kraken et Anti-Ève en personne ; en triomphant d'elle, la jeune sorcière amateure libère alors l'esprit de toutes les Bayonetta qui la formaient, et remporte par la même occasion le titre de nouvelle Bayonetta.

Description
« L'ombre qui fut autrefois une homologue de Bayonetta.

Ancienne habitante de l'Alphavers, le monde qui a vu la naissance de Singularity, elle en était également l'Arch-Ève. Aux côtés de l'Arch-Adam de ce monde, elle combattit Singularity mais finit par être vaincue et voir son corps détruit.

Elle continua cependant à exister sous la forme d'une conscience résiduelle, et tandis que Singularity poursuivait son invasion, les consciences des Arch-Èves des mondes détruits affluèrent vers l'Alphavers où elles fusionnèrent pour donner naissance à l'Anti-Ève.

Son corps est fait de nuées de cœurs dénaturés et ne possède plus de conscience claire, n'agissant que par pulsions destructrices.

Singularity lui-même ne peut déceler son existence tandis qu'elle erre dans le Multivers, attaquant tout ce qui se trouve sur son passage. »

Advertisement